Coronavirus/ Informations et recommandations

Description courte de la page

Plus d'infos
Flyer1
Flyer 2

Informations et dernières recommandations

Dernieres Informations

Informations au 03/03/2020

L’épidémie de COVID-19 est entrée dans une nouvelle phase sur le territoire national. Le passage en stade 2 annoncé le samedi 29 février 2020 correspond à l’identification de plusieurs chaines de transmission sur le territoire national même si la situation est très évolutive et hétérogène. Cette situation conduit à une adaptation de la stratégie nationale de lutte contre l’épidémie.

La priorité est donnée à l’identification des chaines de transmission et à l’isolement des contacts afin de freiner la propagation du virus sur le territoire national. Ce message précise ces adaptations et reprend les consignes actuellement en vigueur.

Consignes relatives aux personnes revenant de zones de circulation du virus

Abandon de la règle du maintien en « quatorzaine » à domicile pour les personnes revenant des zones de circulation virale à l’étranger.

Les personnes revenant de ces zones, y compris les professionnels de santé, sont invitées à limiter leur vie sociale, et à s’auto-surveiller (prise de température et apparition éventuelle de symptômes deux fois par jour). Il n’y a pas lieu de porter un masque chirurgical ni de prescrire un arrêt de travail. L’adaptation de leur poste de travail, dont le recours au télétravail, continue d’être privilégiée lorsque cela est possible.

S’agissant des élèves, l’Education nationale en région a mis en place un numéro vert pour répondre aux questions 02 31 30 08 40 (8h30-12h30, 13h00-17h30).

Une consigne d’éviter les voyages dans les zones où circule le virus hors de l’Union européenne ou dans les zones à risques en Europe (identifiées sur le site du MEAE, https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/), sauf nécessité avérée.

Les consignes ainsi que la liste des zones à risque sont disponibles sur le site internet du gouvernement https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Circuit de signalement d’un cas suspect et organisation de la prise en charge des cas possibles ou confirmés

Le circuit est inchangé, tout cas suspecté de répondre à la définition de cas doit faire l’objet d’un appel au SAMU/Centre 15. Celui-ci  se mettra en lien avec un infectiologue du CHU de Rouen ou Caen (établissements de 1ère ligne) pour la classification du cas.

Si le cas est classé comme possible, un transport sera organisé sur régulation du SAMU (moyens personnels, transport sanitaire privé ou Smur en lien avec Sdis le cas échéant) pour prise en charge du patient et organisation du prélèvement uniquement dans un établissement de 1ère ou 2ème ligne (circuit dédié). Les prélèvements sont ensuite pris en charge au sein des laboratoires des établissements de santé de 1ère ligne. Ceux-ci disposent d’une astreinte 7j/7 de 9h à 17h.

 A ce jour, les établissements de 2ème ligne activés sont les centres hospitaliers du Havre, d’Alençon, d’Evreux et de St-Lô. D’autres établissements de 2ème ligne seront activés progressivement cette semaine. Ces établissements organisent une prise en charge ambulatoire si la personne ne présente aucun critère clinique d’hospitalisation ni facteur de risque connu d’infection grave à Covid-19.

 Dans les établissements de santé non identifiés de 1ère ou 2ème ligne ainsi que les établissements médico-sociaux, aucune mesure spécifique n’est à mettre en œuvre, à l’exception de disposer d’une procédure d’appel au Centre 15 lors de cas suspect.

 

Identification des cas contacts de cas confirmés

L’identification des contacts des cas confirmés et l’ information est réalisée par l’ARS en lien avec Santé publique France. Les recommandations pour les contacts identifiés à risque modéré/élevé sont : mise en quatorzaine stricte à domicile (arrêt de travail dispensé par l’ARS) avec auto-surveillance de la température et port du masque chirurgical en cas de contacts inévitables. Les kits d’isolement sont livrés au domicile de ces contacts par l’ARS. En cas d’apparition de symptômes, le SAMU-Centre 15 doit être contacté.

 Arrêt de travail

Les arrêts de travail concernent uniquement les contacts identifiés à risque modéré/élevé (hors professionnels de santé). Ils sont contactés par l’ARS.

Pour toute question sur les arrêts de travail, l’ARS a mis en place l’adresse mail suivante : ARS-NORMANDIE-ARRET-TRAVAIL@ars.sante.fr

 

Consignes relatives aux masques

Le port des masques filtrants FFP2 est réservé aux seuls personnels hospitaliers en contact étroit et prolongé avec des cas confirmés (soins intensifs).

Le port des masques chirurgicaux (anti-projections) est réservé aux personnes malades, aux personnes contact des personnes à risque modéré/élevé, aux professionnels de santé recevant des personnes malades, aux personnes chargées du secours à victimes et des transports sanitaires en cas de suspicion de contact avec une personne malade.

Le reste de la population ne doit pas porter de masque. Les officines ont été invitées à ne pas distribuer des masques en dehors des deux cas mentionnés précédemment ou d’une indication médicale.

 Professionnels de santé libéraux

A ce stade, les prises en charge de cas possibles sont effectuées par les établissements de santé de 1ère et 2ème ligne. Nous préparons l’organisation de la réponse en phase 3 qui s’appuiera également sur les professionnels de santé libéraux.

A ce stade, seuls les patients suspectés de répondre à la définition de cas doivent faire l’objet d’un appel au Centre 15, les autres patients peuvent être reçus en consultation selon les modalités habituelles.

 

Rappel des mesures barrières:

  • Se laver les mains régulièrement.
  • Tousser ou éternuer dans son coude.
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique.
  • Porter un masque quand on est malade.

 

le lien pour se rendre sur le site du ministère : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 

Informations au 02/03/2020

Compte tenu du déclenchement hier du stade 2 du plan de prévention et de gestion, aucune mesure de confinement ne s’applique désormais aux élèves et personnels de retour des zones à risque (Italie du Nord, Chine hors Hubei, Iran…). En effet, ces mesures du stade 1, destinées à éviter l’entrée du virus en France, n’ont plus d’utilité selon les autorités sanitaires dès lors que le virus circule en France.  Seuls les élèves et les personnels de retour de la province du Hubei (en principe il n’y en a plus) ou d’un des deux « clusters » du territoire français (Oise et Haute-Savoie)  font l’objet à titre conservatoire de telles mesures et jusqu’à nouvel ordre.

  • Tous les voyages scolaires hors de France sont suspendus ou reportés.
  • Les masques anti-projection ne seront délivrés dans les pharmacies que sur prescription médicale.
  • L’ensemble des établissements situés dans les « clusters » sont fermés jusqu’à nouvel ordre.

 

Ces consignes sont évolutives. Nous tenterons de vous informer en temps réel de toute modification qui interviendrait.

 

Vous êtes invités à consulter régulièrement vos sites académiques et la page du site du ministère https://www.education.gouv.fr/info-coronavirus, mis à jour et coordonnés sur le plan local avec le préfet et l’Agence régionale de santé, et sur le plan national avec le ministère des Solidarités et de la Santé qui dirige la gestion de la situation sanitaire.

  

Le site gouvernemental www.gouvernement.fr/info-coronavirus et le numéro vert (0 800 130 000) 24 h/24 et 7 j/7 pour les questions non médicales sont les ressources de référence vers lesquelles orienter les familles. Le site du ministère de l’Europe et des Affaires européennes est à consulter pour suivre l’évolution des zones à risque à l’étranger : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/

la circulaire du directeur général de l’enseignement scolaire sur la continuité pédagogique

télécharger le flyer1

télécharger le flyer 2